Catégories des projets


  • Briquettes carbonisées de Typha

    Le typha est une plante aquatique qui a envahi les canaux et les lacs en Mauritanie. Cette plante bouche les canaux et n’a pour l’instant aucune utilité. En parallèle, les arbres – ressource rare en Mauritanie – sont coupés pour être transformés en charbon de bois pour la cuisson. Une étude préliminaire a été menée par l’ISET (Institut Supérieur d’Enseignement Technique) en partenariat avec le GRET qui a montré la faisabilité technique et financière de la production de briquettes de charbon à partir de Typha, de manière artisanale et industrielle. Une unité de production semi industrielle est en place dans les locaux de l’ISET.

  • Système d’irrigation à énergie renouvelable

    L’un des obstacles principaux au développement de l’agriculture en Mauritanie est l’accès à l’eau et l’irrigation. L’irrigation est généralement réalisée de manière traditionnelle, par inondation de sillon. Cette technique requiert de très grandes quantité d’eau, ne permet pas facilement l’utilisation d’engrais et favorise les mauvaises herbes. Les volumes d’eau requis se traduisent notamment par l’utilisation de pompes diesels qui consomment beaucoup de carburant. Les dépenses en carburant des exploitants agricoles peuvent alors constituer jusqu’à 60% de leurs dépenses opérationnelles.L’utilisation de pompes à eau solaire, associée à des techniques modernes d’arrosage au goutte à goutte permettrait de limiter ces dépenses opérationnelles tout en diminuant la consommation d’eau.

  • Système de réfrigération à énergie renouvelable

    La production de produits frais (poisson, viande, légumes, lait, yaourt) requiert l’utilisation de conteneurs réfrigérants à différentes étapes de la chaîne de production et d’exploitation de ces produits. L’absence de moyens de réfrigération réduit la valeur ajoutée de ces produits, qu’il est difficile d’acheminer en bon état vers les différents lieux de vente ou de traitement. L’utilisation de moyens de réfrigération solaire permettrait de maintenir plus longtemps la qualité de ces produits et ainsi d’augmenter leur valeur ajoutée.

  • Compétition libre

    Pas de restriction de domaine d’activité, tout type de projet est éligible. Cependant, l’idée doit contenir une dimension de lutte contre le changement climatique importante.